1ère édition 

Pour la première édition ce sont près de 480 équipes représentant plus de 1600 étudiants, 93 écoles et 48 nationalités différentes qui ont candidaté, avec une répartition homogène dans les trois catégories de participation. 

Après un processus de sélection de 6 mois, les 3 équipes finalistes ont pu pitcher devant le jury du challenge lors de la grande finale qui s’est tenue en live sur la chaîne YouTube de la Fondation Palladio. 

Les équipes gagnantes de la 1ère édition 

Première place : Dans ta rue 
Résumé : La ville inclusive ne peut être pensée sans une étroite collaboration entre tous ses acteurs. Dans ce contexte, l’équipe propose un nouvel outil à destination des promoteurs immobiliers, appelé Foncier Commun, porté par une coopérative du même nom.
Les membres de l’équipe : Julie le Bourhis – Sciencse Po, Sémia Moudni – Sciences Po, Anna Quenneville – Sciences Po et Margot Vandecandelaere – Sciences Po
Mentor : Malena Foche – Responsable acquisitions chez Freo France 
Constats :
– Un devoir de résilience, dans un contexte de crise sanitaire et de réchauffement climatique qui pousse les villes à la résilience
– Des projets urbains de plus en plus complexes avec une multitude d’acteurs, une exigence accrue en termes de qualité et une raréfaction du foncier.
– Un marché immobilier en pleine mutation sous l’effet conjugué du COVID et d’une compétition renforcée entre des acteurs qui ont parfois du mal à cerner les besoins locaux.
Solution :
Un outil à trois leviers d’actions : 
– Le promoteur s’engage à allouer un pourcentage de son foncier à la création d’un espace commun en rez-de-ville. 
– Foncier Commun accompagne le promoteur dans l’identification des besoins locaux et des acteurs présents sur le territoire (associations, structures ESS)
– Foncier Commun met à disposition une plateforme numérique qui facilite la gestion de l’espace et la communication des acteurs associatifs locaux, entre eux et avec les habitants.
Pour les habitants, c’est la promesse d’un engagement plus fort dans la vie de quartier. Pour les associations et les acteurs de l’ESS, Foncier Commun donne accès un espace de référence solide, vecteur d’une synergie collective. Pour les collectivités, c’est la garantie que les projets immobiliers sur la commune ont un impact social positif. Enfin, Foncier Commun renforce le rôle des promoteurs dans la fabrique de la ville inclusive tout en valorisant leurs réalisations. Grâce à cet outil, le promoteur évolue d’ensemblier urbain à ensemblier social et garantit une vie de quartier pérenne pour l’ensemble de ses projets.

Deuxième place : Les 3 fantastiques
Résumé : Intégrer un dispositif de lampes à rayonnements UV-C aux systèmes de ventilation actuels afin qu’ils puissent éradiquer des virus comme la Covid-19, présents en suspension dans l’air des bâtiments.
Les membres de l’équipe : Mélanie Maugain – ESTP Paris, Ruben Partouche – ESTP Paris, Paul Riebel – ESTP Paris
Mentor : Jérémie Bastard – Development manager chez Chelsfield 
Constats :
– Les bâtiments recevant du public ont des systèmes de ventilation peu efficaces face aux virus.
– Ils ne font que brasser l’air ou utilisent des filtres inadaptés.
– Suite au Covid-19, l’Etat français a alerté sur le danger de la transmission du virus par les ventilations en particulier pour les espaces clos sans fenêtres.
Solution :
Des « lampes au rayonnement ultraviolet », pour équiper les systèmes de ventilation actuels : 
– Elimine plus de 95% de particules virales du volume d’air puisé dans le bâtiment. 
– L’irradiation à la lumière UV-C est une méthode de désinfection par inactivation de micro-organismes et de divers virus. Avec un temps d’exposition et une intensité adéquate, l’ADN d’un virus est fissuré et détruit.
– L’air puisé passerait dans une chambre intégrée au système de ventilation contenant des lampes à UV-C disposé en spiral pour une élimination du virus plus efficace.
– Le dispositif s’intègre au système de ventilation existant et n’utilise aucun produit chimique.

Troisième place : FAMI:liées
Résumé : FAMI:liées a pour but de mettre au point une nouvelle typologie de logement : de l’habitat partagé adapté aux familles et faire de l’appartenance à une communauté un levier pour un logement plus adapté, plus abordable et plus flexible.
Les membres de l’équipe : Iseult Delabroy – HEC Paris, Bénédicte Lucchetta – Sciences Po, Elisa Muller – HEC Paris et Glion Institute of Higher Education et Pierre Pendanx – Sciences Po
Mentor : Sandra Roumi – Présidente de Business Immo
Constats :
– Inadéquation des logements aux besoins des familles : difficulté des ménages à trouver un logement sans compromis taille-prix-localisation.
– Manque de lien social : les familles expriment leur volonté d’être plus proches de leurs voisins.
– Tendances actuelles : pour 1 français sur 5 habiter mieux équivaut à habiter “plus collaboratif” et la demande pour le coliving est estimée à 115% d’ici 2022.
Solution :
Faire de l’appartenance à une communauté un levier pour un logement plus adapté, plus abordable et plus flexible.
– Innovation d’usage : des résidences qui proposent de généreux espaces communs et semi-communs aménagés, lieux d’usages et de services partagés entre les familles résidentes.
– Innovation juridique et financière : commercialiser des logements via des droits d’usages pour s’inscrire au mieux dans le parcours résidentiel des familles françaises.

+ Pour voir ou revoir la finale cliquez ici


haut de page